C’est les Vacances ! Que faire avec ton ado ?

C’est souvent difficile de trouver quelque chose à faire pendant les vacances, surtout pendant les vacances de la Toussaint où le temps est maussade.

Bannir les écrans

Il choisira la solution de facilité, c’est à dire les écrans. Il regardera des films et des séries, il voudra jouer aux jeux vidéos ou rester dans sa chambre à communiquer avec ses amis.

Profite de ces vacances pour l’éloigner des écrans. C’est le moment de partager des moments avec ton ado !

Des sorties ludiques ou récréatives

Pourquoi pas une sortie dans un parc aquatique bien évidement chauffé. Mais tu peux aussi essayer de trouver autour de chez toi des châteaux, grottes, musées… Si tu t’y connais, tu peux aller à la cueillette des champignons ou aux châtaignes. Je te donne aussi une astuce pour que ton ado viennent avec toi, demande lui de proposer à un ami ou une amie de vous accompagner.

Si tu as un escape game à côté de chez toi, cela peut-être une bonne idée également pour découvrir des énigmes dans un temps imparti. Tu peux même créer ton propre escape game chez toi et inviter tes amis. Tu peux trouver des énigmes sur internet gratuitement et il te suffira de les imprimer. Dans les moyennes et grandes villes, tu peux aussi trouver des complexes tel que le bowling, laser game, karting couvert.

Des activités lucratives

Je t’explique ici une idée géniale que mon fils a mis en œuvre il y a deux ans. Il s’ennuyait pendant les vacances de la Toussaint et comme il était en bac pro menuiserie, je lui ai suggéré de créer quelque chose en bois. Après recherche, il a crée un chaise pour enfant. Il l’a, par la suite, mise en vente sur le bon coin et aujourd’hui, il en a vendu une dizaine. Il s’agit d’une activité valorisante et gratifiante.

Mon autre ado était plus porté sur la photo. Je lui ai dit de créer un rallye photo dans la ville où nous habitons et le résultat a été incroyable, il a également participé au tournage d’un film en tant que figurant.

Le monde associatif

Ton ado peut avant ses 18 ans adhérer à une association. De nombreux jeunes souhaitent s’engager ou mener à bien un projet collectif. S’il est mineur, il peut participer aux actions de cette association et y être bénévole sans autorisation préalable des parents. S’il y a une cotisation, elle ne devra pas être supérieure à ce qu’on appelle de l’argent de poche.