Les règles à la maison pendant le confinement

Dans cet article je vais te parler des règles à appliquer à la maison pendant le confinement.

Je te parle souvent de prendre du recul, de revoir les règles avec ton ado et je te propose aujourd’hui de passer directement au concret.

Tu dois absolument revoir les règles de la maison pendant la période de confinement. Vivre en permanence tous ensemble dans la maison va être différent pour chacun de nous. C’est une expérience qui sera habituelle pour les enfants qui font l’école à la maison et peut-être les parents qui travaillent à la maison et inhabituelle pour les personnes qui travaillent à l’extérieur en période scolaire.

Rejoins les nombreux parents qui ont franchi le cap !

👉 Rejoins l’accompagnement en cliquant ICI.

Routines

Ton adolescent a besoin de routine. Surtout s’il va rester coincé à la maison pendant longtemps.

L’astuce sera d’essayer de garder les choses aussi normales que possible, même si c’est une situation très anormale. Par normal, je veux dire que pendant au moins 5 jours par semaine, ton adolescent n’a pas à décider quoi faire parce que les tâches principales de la journée sont claires faire comme si on était en période scolaire.

Hé oui, on n’est pas en vacances, il va falloir :

– se lever, aller à l’école, rentrer à la maison, faire ses devoirs.

Toi parent, tu n’as pas besoin de gaspiller ton énergie à devoir décider, répéter, rouspéter tout le temps.

Si tu ne l’as pas déjà fait, tu dois mettre en place une routine pour ton adolescent.

  • Du lundi au vendredi, l’exigence minimale sera:
  • Se lever le matin à une heure raisonnable pour commencer les devoirs à 8 heures 30.
  • Faire les devoirs et travail scolaire. En utilisant la méthode 25-5-30-30. C’est quoi cette méthode, je t’en parle dans ma formation Objectif Réussite. Il s’agit de travailler 25 minutes sur un sujet puis 5 minutes de pause puis à nouveau 30 minutes sur une autre matière et 30 minutes de pause et on recommence comme cela. Cela permet de refroidir le cerveau..
  • Pause Déjeuner
  • Temps de relaxation basé sur les écrans que si les objectifs devoirs scolaires du jour ont été atteints.
  • Heure du coucher raisonnable comme s’il y avait cours le lendemain.

Pour les week-ends, la routine peut être assouplie, mais essaie de garder les mêmes choses que les week-ends en période d’école, c’est-à-dire le petit-déjeuner ensemble le dimanche matin, un plateau repas devant un bon film tous ensemble le vendredi ou samedi soir.

Pendant les jours de la semaine, essaie de garder des pauses déjeuner à horaire fixe également. Vos enfants sont habitués à cela et cela les aide à définir le jour. Et comme le savent tous ceux qui ont travaillé à domicile, la tentation de se lever et de marcher jusqu’au réfrigérateur toutes les dix minutes peut entraîner des problèmes de productivité.

Tout ce que tu proposes en termes de temps, il doit être communiqué clairement, de préférence écrit et affiché quelque part. C’est vraiment important pour les jeunes adolescents, ils auront besoin de repères visuels et de rappels. L’écrire et obtenir l’accord rend également les choses un peu plus faciles les jours où ton adolescent devient réticent.

N’oublie pas également d’essayer d’inclure du temps à l’extérieur dans la routine si possible. De préférence, faites de l’exercice, mais si cela n’est pas possible, essaie au moins de mettre ton adolescent sous le soleil tous les jours et de respirer de l’air frais. Cela oxygène le cerveau et le rendra plus frais et mieux disposé pour le travail.

AVERTISSEMENT – Ne laisse surtout pas ton adolescent devenir nocturne. Si tu n’appliques pas la routine autour de l’heure du coucher et du début de l’école à la maison, l’horloge biologique de ton adolescent dérivera naturellement pour se coucher plus tard et se lever plus tard. S’il n’est pas contrôlé, un adolescent se couchera à 3 heures du matin et se lèvera à l’heure du déjeuner.

Par contre, tu peux le laisser un peu plus longtemps chaque jour s’il avait un long trajet scolaire pour se rendre à l’école. Je me souviens que j’avais 55 minutes de trajet en bus pour me rendre au lycée. A toi de décider.

Espaces définis

Lorsque toute la vie commence à se dérouler à la maison, les frontières entre le travail, le plaisir, la détente et le repos peuvent être mélangées. Cela n’aide personne et entraînera une irritabilité et une friction accrues.

Le fait de devoir faire l’école à la maison crée un problème potentiel. Les espaces de la vie associés à la détente et à la vie en famille deviennent désormais associés à l’école. L’autre problème plus évident est que les espaces de la maison ont un objectif distinct – comme une table de salle à manger est pour les repas de famille.

Donc, pour ces deux raisons, il faut réfléchir à la délimitation de certaines zones pour certaines activités.

Tout comme nous devons créer des morceaux de temps distincts en établissant des routines, nous devons également créer des espaces distincts pour certaines activités. C’est généralement un peu plus difficile que de créer la routine, car tout l’espace dans l’appartement ou dans la maison est généralement déjà affecté à un but. Mais la nécessité est la mère de l’invention, disent-ils.

Au minimum, ton adolescent bénéficiera d’un endroit désigné pour les travaux scolaires, et si cet espace peut être séparé des espaces de détente, c’est mieux.

Certains pourraient déjà avoir un endroit pour étudier dans leur chambre. Dans ce cas, essaie de trouver un autre endroit dans la maison pour le travail scolaire. La raison est qu’être assis dans sa chambre toute la journée et y revenir le soir signifie beaucoup de temps dans une pièce. De plus, s’il y a d’autres frères et sœurs, faire l’école dans un espace partagé ressemblera un peu plus à l’école.

La plupart des gens n’ont pas de pièce autre que la salle à manger. Si tu dois utiliser un espace qui sert à la fois d’espace de travail et de la table pour manger, essaye de t’assurer qu’à la fin de chaque journée d’école, tout peut être facilement rangé et l’espace réinitialisé en salle à manger.

Si possible, essaie de garder la salle à manger et les chambres d’enfants libres de tout travail scolaire, afin que les espaces pour se détendre restent libres de toute association avec l’école.

Tout le monde contribue

Étant donné que la vie quotidienne de presque tout le monde a changé, ce serait le bon moment pour s’asseoir et redistribuer la charge de travail et notamment les tâches ménagères.

Que tu aies ou non des rôles ou des tâches clairement définis pour ton adolescent habituellement, tu devras y tenir compte lorsque vous êtes confinés ensemble.

Avoir des contributions définies ou des emplois à la maison est vraiment bon pour les adolescents. Faire leur part de tâches ménagères enseigne des compétences de vie importantes, renforce la confiance en soi et l’estime de soi, contribue à leur sentiment d’appartenance et de connexion à la famille, et inculque des valeurs saines comme le respect de ce que tu possèdes et la prise en charge les uns des autres.

Les adolescents qui ne sont jamais censés contribuer risquent de manquer de respect et d’avoir plus de droits que de devoirs.

Lorsque tu établies une liste de tâches à partager, garde à l’esprit que cette situation peut nécessiter de nouvelles tâches. Par exemple, si tu dois les aider à faire leurs devoirs, cela signifie que tu ne fais plus ce que tu faisais quand les enfants étaient à l’école. De plus, l’exigence que la zone scolaire soit installée et déballée chaque jour est un nouveau travail – parfait pour les adolescents.

Se respecter mutuellement

Je suppose que dans ta maison, il existe déjà des règles, explicites ou implicites, sur la façon dont les gens devraient et ne devraient pas se traiter les uns les autres.

Étant donné que vous êtes tous sur le point de rester longtemps ensemble, cela vaut probablement la peine d’expliciter ces règles. Tu peux leur parler dans le contexte de «nous devons prendre soin les uns des autres pendant cette période, et cela peut parfois devenir difficile, car nous risquons d’être un peu plus frustrés et ennuyés les uns par rapport aux autres…»

Vous n’avez pas besoin de tas de règles. Et ils doivent être assez simples et clairs. Par exemple, un ensemble de règles de base peut être:

  • Nous n’utilisons pas de violence physique
  • Les insultes sont interdites
  • Nous n’endommageons pas les biens de soi et des autres
  • On ne prend pas des choses qui ne nous appartiennent pas sans demander

Toute conversation sur les règles doit inclure ce qui se passe si une règle est violée, c’est-à-dire la conséquence et comment cela sera géré, c’est-à-dire que maman ou papa décidera si une violation justifie une conséquence, etc.

Une partie de cette conversation devrait inclure ce qu’il est acceptable de faire lorsque les gens commencent à se sentir nerveux. Il est important de donner à ton adolescent un choix alternatif lorsqu’il est confronté à la violation d’une règle. Par exemple, un protocole pourrait être «Si tu as l’impression de frapper ton frère, va dans ta chambre pendant 10 minutes pour te calmer. Si ton ado a besoin d’une pause, dit lui qu’il peut te le demander. »

IMPORTANT :

Cela doit être fait à l’avance – comme cette semaine.
Ne fais pas ce que tant de gens font et pense, et que tu ne le fais jamais.
Ensuite, si tu commences à établir des règles et des conséquences précipitamment, ça ne marchera pas.
Tu as une excellente occasion avec tous les changements qui se produisent pour revoir les règles de la maison, et en tirer le meilleur parti.

Fixer des limites

Si tu as utilisé ou lu un de mes trucs, tu sais, je pense qu’il est extrêmement important de fixer et d’appliquer des limites et des limites claires pour les adolescents.

Comme pour d’autres sujets dont j’en parle souvent, et parce que les choses ont changé, tu dois être conscient de revoir les limites. Certaines ne peuvent plus s’appliquer comme l’heure de retour à la maison, d’autres devront être revus, comme les limites de temps d’écran, etc.

L’une des principales limites que tu devras examiner sera le temps d’écran et l’utilisation de la technologie. Étant donné qu’ils sont plus à la maison et font probablement beaucoup d’école en ligne, tu devras réviser les limites.

Mes autres suggestions sur les limites technologiques sont les suivantes:

  • Sois peut-être un peu plus flexible quant à la durée et au moment où ils peuvent utiliser leur téléphone et leur tablette. Deux raisons, ton adolescent souhaite rester connecté avec ses amis, et il y aura moins d’autres choses à faire pour se divertir, c’est-à-dire ne pas sortir.
  • Essaie de restreindre la quantité d’informations qu’ils consomment sur le coronavirus. Nous sommes saturés d’informations bonnes ou mauvaises et ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour l’état d’esprit de ton ado.

J’ai été un peu long aujourd’hui mais je voulais te donner le meilleur et voici un résumé :

Ta mission d’aujourd’hui est donc de :

  • Créer et noter les horaires quotidien de ton adolescent (lever, travail scolaire, détente, déjeuner,diner, coucher)
  • Définir des espaces de travail et de jeux
  • Obtenir son accord sur les tâches ménagères pour tous les membres de la famille
  • Redéfinir tes règles familiales concernant le respect mutuel
  • Examiner et revoir les limites.

Rejoins les nombreux parents qui ont franchi le cap !

👉 Rejoins l’accompagnement en cliquant ICI.

Prend soin de toi et de ta famille,

Philippe