Mes 10 conseils pour gérer un ado en crise

Ado en crise : Conseils pour les parents d’adolescents

En tant que père de quatre grands adolescents maintenant, j’ai pris conscience de deux choses très importantes dans la vie, quand votre enfant commence à devenir un ado.

Premièrement, peu importe à quel point vous essayez de vous y préparer, la crise d’adolescence de votre enfant vous surprendra. Comme un grand requin blanc qui vient pour être tué. Et deuxièmement, si vous ne gardez pas le sens de l’humour, vous serez pris au dépourvu et avalé comme un plancton sans méfiance qui nage béatement dans l’océan.

Je ne veux pas être aussi mélodramatique. À vrai dire, la vie de parent d’un ado en crise n’est pas si mal, si on y est préparé. Voici dix choses qui vous aideront :

Acheter du déodorant pour votre adolescent

Entrez dans le vestiaire des garçons de n’importe quel collège et vous comprendrez de quoi je parle. Les adolescents sont tout simplement odorants. Ils ne se sont pas encore habitués à l’idée qu’ils ont besoin de déodorant, sans parler du fait qu’ils doivent s’en servir tous les jours. Et, si vous ne faites pas attention, l’odeur peut s’infiltrer dans toutes les fissures de votre maison, alors c’est une bonne idée de faire des réserves.

Acheter un panier à linge plus grand

Les adolescents aiment beaucoup changer de vêtements. Et comme ils ne se souviennent absolument pas de ce qu’ils ont réellement porté par rapport à ce qui a été essayé, ils finissent généralement par jeter dans le panier à linge tout ce qui se trouvait sur le sol de leur chambre (attention : les vêtements ne se retrouvent dans le panier à linge qu’après que vous ayez demandé, à voix haute, une cinquantaine de fois). Donc, en règle générale, plus le panier à linge est grand, mieux c’est.

Acheter une voiture plus grande pour les courses

Les adolescents sont des machines à manger. Du moment où ils se réveillent jusqu’à ce qu’ils se couchent, ils mangent ou grignotent quelque chose. Donc, pour tous les propriétaires de petites voitures, vous pourriez envisager de les échanger contre un véhicule plus grand, capable de tenir la taille d’un petit canoë.

Fermez la porte de la chambre de votre adolescent

Honnêtement, je ne saurais trop insister sur ce point. Lorsqu’un enfant devient un adolescent, son cerveau est apparemment si occupé à grandir que certaines tâches qu’il savait autrefois assez bien accomplir sont temporairement placées dans un fichier de garde jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge adulte. Des choses comme plier des vêtements, ranger des choses dans un tiroir, remettre le bouchon du shampoing sur la bouteille et remplacer le rouleau de papier toilette appartiennent au passé. L’important est de ne pas paniquer. Si le tas de choses qui se trouve sur leur sol fait moins de 15 cm de profondeur, vous vous en sortez bien.

Préparez-vous à dépenser de grosses sommes d’argent pour les téléphones portables

Au cours des six dernières années, nous avons déboursé de l’argent pour acheter dix téléphones portables. Sans blague. Les adolescents sont maladroits et oublieux. S’ils ne laissent pas accidentellement tomber leur téléphone dans les toilettes ou ne sautent pas dans la piscine avec, ils le font tomber sur le béton ou le fracassent dans la porte. Même si vous êtes l’un des chanceux qui ont un adolescent qui n’est pas maladroit ou oublieux avec son téléphone, ne vous excitez pas trop. Vous n’êtes pas encore sorti de l’auberge. Il y a de fortes chances que l’on vous demande constamment d’acheter le dernier et le meilleur téléphone portable tous les deux ans. Ne vous étonnez pas si dans plusieurs années ils vous demandent d’acheter le dernier Iphone 47s+

Préparez-vous à réduire le contact visuel avec votre adolescent

Si vous pensiez un instant que votre enfant continuerait à interagir avec vous comme un être humain normal une fois qu’il sera en crise d’adolescence, vous voudriez peut-être vous y préparer. Leur téléphone est leur nouveau meilleur ami. Il y a une corde invisible qui relie les deux comme de la colle. Essayez de les séparer et vous le regretterez. J’ai rédigé un article pour aider les parents à limiter le temps d’écrans de leurs adolescents, c’est juste ici

Jeter le mot « propre » complètement hors de votre vocabulaire

J’étais fier de ma maison. J’aimais l’éclat d’une cuisine propre et j’aimais voir le sol de mon salon propre quand j’avais fini de passer l’aspirateur. Aujourd’hui, je m’efforce de ne nettoyer qu’une pièce à la fois, ce qui signifie qu’un jour donné, toute ma maison n’est jamais propre en même temps. C’est un compromis, les adolescents ou une maison propre. Les deux ne se rencontreront jamais.

Suivez-les pour ne pas les perdre

Si certains parents choisissent de ne pas utiliser ce mécanisme pour garder un œil sur leurs adolescent, moi, je le trouve très utile et réconfortant. Sans lui, je suis sûr que je les perdrais dans l’abîme. Tout comme ils l’étaient quand ils étaient petits, ils ne restent jamais très longtemps sur place. Ils vous diront peut-être qu’ils vont chez leur ami pour l’après-midi. Ce qu’ils ne vous disent pas, c’est qu’ils vont en fait chez douze amis différents. Les suivre une fois qu’ils commencent à conduire, c’est comme essayer de poursuivre un cheval de course dans une voiture de golf. Cela n’arrivera pas.

Acheter un chien

Les adolescents ne sont pas très affectueux. Oh, bien sûr, de temps en temps vous aurez une tape dans le dos ou un « hey maman, tu veux bien me frotter le dos ? » (ce que, bien sûr, vous sauterez sur l’occasion) mais, le plus souvent, ils sont beaucoup trop « cool » pour donner et recevoir une quelconque forme d’affection. Votre meilleure chance est d’acheter un chien. De cette façon, vous aurez au moins quelqu’un qui vous saluera quand vous passerez la porte.

Dites-vous sans cesse « Ça aussi, ça passera »

La vie avec les adolescents peut être difficile et épuisante, mais elle peut aussi être extrêmement gratifiante et amusante. Essayez de ne pas vous mettre en colère pour des petites choses, choisissez soigneusement vos mots pour ne pas courir à la catastrophe, écoutez avant de réagir et savourez les changements dans leur vie. Surtout, lorsque vous avez des journées difficiles, répétez sans cesse que « ça aussi, ça passera » et gardez les choses en perspective. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte maintenant, mais vous allez manquer la période folle et tumultueuse que nous appelons l’adolescence.

La dernière petite chose à savoir est que pour passer cette crise d’adolescence agréable, il faut tout d’abord passer par une bonne communication. Je te donne un cadeau pour cela, une suite de 7 vidéos pour apprendre à bien communiquer avec son adolescent.