Mon ado ne me parle plus

Mon ado ne me parle plus, comment faire ?

Dans mon monde parfait, mes quatre adolescents rentraient de l’école, s’asseyaient sur le comptoir et me racontaient leur journée. J’entendais qui sortait avec qui, comment se passait chaque examen, quand était la prochaine pièce de théâtre de l’école et tous les autres petits détails. Je carillonnais ici ou là avec des conseils sages ou des histoires sur « quand j’avais leur âge… ».

Ce serait merveilleux.

Maintenant, si vous êtes vraiment le parent d’un adolescent, vous savez à quel point je suis loin de la réalité.

Lisez l’article en entier, à la fin de celui-ci, je vous donne un cadeau gratuit pour changer radicalement votre communication avec votre ado. Et que vous ne dites plus jamais « Mon ado ne me parle plus, je ne sais pas quoi faire »

mon ado ne me parle plus

Que se passe-t-il réellement dans ma maison ?

Mes ados passent la porte, prennent un goûter et se rendent dans leur chambre pour se changer ou faire leurs devoirs. Si je me trouve dans la cuisine, je leur pose quelques questions comme « Comment s’est passée ta journée » ou « L’évaluation de sciences était-il aussi difficile que tu le pensais ? » ou encore « À quelle heure finis-tu aujourd’hui ? » J’en tire généralement une série de réponses en un mot, comme « bien » ou « bon » ou « six ». Et puis ils disparaissent.

C’est difficile de ne pas prendre personnellement la chose, et de se demander où vous vous êtes trompé. Il est difficile de ne pas être nostalgique de l’enfant qui parlait pendant des heures en vous racontant chaque détail de leur jeux ou d’un nouvel ami à l’école.

Mais la science et des centaines d’experts de l’éducation peuvent l’expliquer.

Selon la troisième loi de Newton, pour chaque action, il y a une réaction égale et opposée. Cela signifie que plus nous poussons nos enfants à parler, ils vont également, sinon plus, s’éteindre.

Vous voulez que votre adolescent vous parle davantage ? Essayez ces questions surprenantes pour les amener à s’ouvrir.

Pourquoi mon ado ne me parle plus ?

Parce que les parents ont à cœur de soutenir leur progéniture, et cela signifie que nous voulons savoir ce qui se passe dans la vie de nos enfants afin de pouvoir les aider. Les adolescents, en revanche, ne veulent rien d’autre qu’être indépendants. Deux actions opposées créant suffisamment de frictions pour une fusion nucléaire.

Mais pourquoi est-il si difficile pour les adolescents de répondre à quelques questions simples ?

Malgré nos meilleures prétentions à ne pas porter de jugement lorsque nos adolescents nous disent quelque chose, nous ne le faisons pas et ils le savent. S’ils se sont mal comportés, nous sommes déçus. S’ils se mettent dans des situations dangereuses, nous nous inquiétons. Et ils détestent quand nous nous inquiétons.

De plus, les adolescents ont un sixième sens lorsque les parents posent des questions trop précises. La plupart se ferment quand un parent commence à fouiner sur les amitiés ou les choses qui se passent à l’école. Beaucoup d’adolescents aiment séparer leur vie familiale de leur vie scolaire.

Alors, que doit faire un parent ?

Récemment, une amie a partagé une astuce si simple, mais si brillante. Elle a expliqué comment son fils de 14 ans vivait une transition difficile vers le lycée. Ses amis étaient dans des classes et des activités différentes, et il se sentait isolé – c’est du moins ce qu’elle pensait, car il refusait d’en parler malgré ses tentatives répétées. Son inquiétude grandissait à mesure que son fils passait de plus en plus de temps seul dans sa chambre. Elle se disait aussi « Mon ado ne me parle plus, que dois-je faire ? »

Un jour, elle a posé une question simple à son fils : « Veux-tu jouer à un jeux? » Elle savait qu’il aimait jouer aux jeux vidéo et elle voulait juste le voir sourire à nouveau.

Au début, il a hésité, mais il a fini par céder.

Pendant ce temps, cet après-midi-là, elle ne s’est pas renseignée sur l’école ni sur ses sentiments. Elle lui a demandé : « Hé, montre-moi comment faire des dérapages », et elle lui a répondu : « Je vais te battre à Mario kart tu vas voir », mais rien sur ses amitiés ou son comportement.

Plus tard dans la journée, devant un hamburger et des frites, son fils lui a dit : « Merci maman. C’est le plus grand plaisir que j’ai eu depuis longtemps. »

Elle a dit : « Moi aussi. Je suis là si jamais tu veux parler. »

Au cours des semaines suivantes, elle a continué à éviter le sujet qu’elle voulait le plus connaître et à la place, les seules questions qu’elle a posées étaient de savoir s’il voulait faire quelque chose avec elle.

Vous voulez que votre adolescent vous parle davantage ? Essayez ces questions surprenantes pour les amener à s’ouvrir.

  • « Hé, tu veux aller prendre un chocolat chaud ? »
  • « Tu peux venir au magasin avec moi ? »
  • « Tu veux aller choisir tes nouveaux crampons de foot ? »

Et à chacune de ces interactions, elle a reçu un peu plus d’informations. Elle a découvert que son fils se sentait seul et un peu intimidé par la difficulté de ses nouveaux cours. Il était un peu blessé que ses amis du collège ne l’aient pas inclus dans quelques sorties de groupe, et il a mentionné une fille plusieurs fois en passant.

Au lieu d’insister sur ces questions, elle se contentait de hocher la tête ou de dire des choses comme : « Je vois pourquoi cela te dérangerait ». Elle a reconnu que son fils ne la cherchait pas pour réparer quoi que ce soit. Il avait juste besoin de quelqu’un pour partager sa douleur. L’espoir est qu’en se rendant disponible sans jugement, alors qu’il peut avoir de sérieux problèmes, il saura qu’elle est là pour lui.

mon ado ne me parle plus

Serait-il vraiment si simple de faire parler votre adolescent ?

J’ai fais exactement les choses pour mes ados, j’avais quelques inquiétudes avec un de mes garçons, mais il se taisait dès que j’en parlais. Une fois, il a même crié : « Je ne veux pas en parler avec toi !

Il était temps d’essayer un autre tact. Pendant une semaine, je n’ai pas posé une seule question sur la situation avec leurs amis.

Au lieu de cela, j’ai demandé :

« Veux-tu aller avec moi à un spectacle de magie ? »

« Veux-tu venir chez [nom d’un ami] ? »

« Je dois aller faire des courses, tu veux venir avec moi ? »

Et lentement, mais sûrement, il s’est ouvert. Je me suis sentie à l’aise avec les silences gênants. J’ai essayé de ne pas donner de conseils sans y être incité. J’ai soigneusement caché mes opinions.

Mais ici et là, j’ai reçu quelques pépites d’information – suffisamment pour me faire sentir mieux dans la situation avec ses amis et plus à l’aise avec nos lignes de communication.

Vous voulez que votre adolescent vous parle davantage ? Essayez ces questions surprenantes pour les amener à s’ouvrir.
Il était difficile de reconnaître que mes adolescents voulaient avoir le contrôle et la vie privée sur leur vie.

Plus je faisais d’efforts, plus notre relation se détériorait. Cependant, j’ai réalisé que le contrôle des informations qu’ils me fournissaient, et même le contrôle de leur attention à mon égard, était à peu près le seul pouvoir qu’ils estimaient avoir dans notre relation.

Mon ado ne me parle plus : Conclusion

Lorsque j’ai mis fin à cette « communication sans dialogue », mon fils a pu déterminer si, quand et où il allait discuter des questions plus « personnels ».

C’était à moi d’accepter le fait que peu importe quand ils me parlent ; ce qui compte, c’est qu’ils continuent à me parler.

Le temps où ils voulaient partager tous les détails de leur journée me manque encore, quand ils parlaient tellement que je voulais passer « en silence », mais renoncer à un certain contrôle et faire en sorte que mes adolescents passent du temps de qualité avec moi, eh bien, c’est aussi assez bien.

Voici un article complémentaire pour savoir ce que dit les silences des ados

Après avoir essayé cette technique vous dites toujours : mon ado ne me parle plus ? Si vous voulez en apprendre d’avantages sur la communication avec votre ado, voici un lien vers une formation gratuite pour apprendre à communiquer avec votre adolescent