Sélectionner une page

Vous avez une ado menteuse et manipulatrice ?

« Ma file de 16 ans ment tout le temps »

M’a dit récemment une mère.

« Elle ment sur son travail scolaire, sur ce qu’elle a mangé à midi et sur le fait qu’elle s’est brossé les dents ou non.

Pire encore, elle extrapole pour rendre ses histoires plus dramatiques ou pour se faire passer pour la victime.

J’en suis arrivé au point où je ne crois plus à ce qu’elle dit. Ce n’est pas une ado difficile, mais je ne comprends pas pourquoi elle ment si souvent et est manipulatrice. Que dois-je faire ? »

Pour de nombreux parents, il est difficile et éprouvant de faire face au mensonge de son ado.

Malheureusement, les adolescents mentent souvent ou ne disent qu’une partie de la vérité.

Les ados mentent pour de nombreuses raisons : pour brouiller les pistes, pour se dédouaner de quelque chose qu’ils ne veulent pas faire et pour s’intégrer dans un groupe de potes.

Dans cet article, je vais vous expliquer :

  • pourquoi les ados mentent et manipulent leurs parents
  • comment reconnaître quand une ado est menteuse ou manipulatrice
  • comment identifier les causes
  • comment s’adapter lorsque son ado vous ment et vous manipule
  • comment je ferais si mon ado est une menteuse ou manipulatrice
Ado menteuse et manipulatrice

1ère étape : Savoir pourquoi vous avez une ado menteuse et manipulatrice

La première étape sera de savoir pourquoi vous avez une ado menteuse et manipulatrice.

Certains adolescents prennent l’habitude de dire des demi-vérités ou d’exagérer sur des choses qui semblent complètement hors de propos ou inutiles.

Ils peuvent penser que cela leur permettra d’obtenir ce qu’ils veulent ou de se sortir d’une situation délicate.

Comme beaucoup d’adultes, les enfants peuvent aussi être parfois moins honnêtes parce qu’ils pensent que la vérité n’est pas assez intéressante ou qu’ils ne veulent pas affronter la vérité.

Ils peuvent mentir pour :

  • Attirer l’attention
  • Se donner l’impression d’être plus importants ou plus attirants aux yeux des autres
  • Obtenir de la sympathie ou du soutien,
  • Ou parce qu’ils ne savent pas résoudre leurs problèmes

Voir l’article : Ado qui ment

Le mot manipulation revient beaucoup ces dernières années dans la presse et les médias.

Il renvoie souvent à une dimension perverse et machiavélique.

De ce fait, prendre conscience que notre enfant nous manipule peut être inquiétant, mais dans les faits, votre enfant grandit dans un monde dans lequel tout le monde use de manipulation à un moment ou à un autre.

Nous-mêmes en tant que parent, entre les stratagèmes, menaces, promesses de récompenses et autres chantages qu’il nous arrive d’utiliser pour parvenir à nos fins, nous apprenons sans en avoir conscience à nos enfants, à jouer sur ce registre. Si nous mentons régulièrement, nos enfants feront de même. Nous sommes leur miroir, ne l’oubliez pas.

S’il ne faut pas dramatiser, il s’agit quand même d’une situation à ne pas prendre à la légère.

Dans cet article, voyons ensemble les solutions à mettre en place face à une ado menteuse et manipulatrice.

2ème étape : Les éléments pour savoir si votre adolescente vous ment ou vous manipule

Plusieurs éléments peuvent vous alerter, vous indiquer que votre ado vous manipule et joue avec vos sentiments, notamment :

  • Votre ado ne s’exprime pas clairement. Si ce qu’il dit ne tient pas la route, il est possible qu’il invente au fur et à mesure. Son langage non verbal peut aussi vous donner des indications précieuses : regard fuyant, bras croisés, il s’agite de façon inhabituelle.
  • Il utilise vos émotions. Cela peut se traduire de multiples manières : il essaye de vous faire plaisir pour obtenir quelque chose, joue sur vos angoisses, provoque votre colère, etc.
  • Il met en avant vos propres contradictions et les utilise contre vous (“tu as dit oui la dernière fois et là tu refuses” ?)
  • Il joue souvent la comédie, fait semblant de pleurer, surjoue les gestes de tendresse  et vous n’arrivez plus à savoir s’il est sincère ou non. D’habitude, elle refuse les câlins et là, elle est collée à moi, ce n’est pas normal…
  • Il se met dans le rôle de la victime, fait des comparaisons avec d’autres parents (qui sont forcément plus cool que vous) et joue sur votre sentiment de culpabilité.

Il ne s’agit cependant pas de focaliser uniquement sur quelques signes au risque de développer de la méfiance à l’égard de votre adolescent, mais plutôt de rester attentif pour bien appréhender la situation.

La division des parents

Une autre forme de manipulation utilisée par les ados consiste à diviser leurs parents.

Pour prendre le pouvoir votre ado se tournera vers le parent qu’ils pensent être le maillon faible ou celui qui a déjà fait des concessions dans le passé.

C’est pourquoi les parents doivent être très coordonnés dans leurs valeurs et leurs décisions, les deux parents doivent être alignés.

Par exemple :

Si les deux parents sont d’accord pour dire que les devoirs doivent être faits pour toute la semaine avant le début du week-end de l’enfant, et si l’enseignant dit que les devoirs de l’enfant ne sont pas faits à partir du mardi, le vendredi soir, l’enfant ne peut pas commencer à regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo ou sortir tant que ses devoirs ne sont pas faits.

En tant que parents, vous devez tous les deux décider du plan à suivre et l’appliquer.

Il ne doit pas y avoir d’excuses, que l’enfant soit trop gentil pour ne pas avoir à faire ses devoirs ou qu’il pique une colère pour ne pas avoir à les faire.

Les deux tactiques sont manipulatrices et doivent être traitées de la même manière.

3ème étape : Identifier les causes du mensonge

Avant toute chose, ne dramatisez pas.

Votre enfant n’est pas un pervers narcissique, les manipulations égocentriques intéressées ne sont pas pathologiques dans l’immense majorité des cas.

A l’adolescence, les jeunes mentent souvent pour éviter un interdit et n’envisagent malheureusement pas suffisamment les risques, comme le font leurs parents.

Un adolescent est souvent centré sur son envie, son besoin de faire comme ses amis et le plus souvent, il cherche tout simplement à obtenir ce qu’il souhaite, sans penser aux conséquences.

Il est bon de temps en temps que votre ado fasse des erreurs. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend, pour ne plus les commettre par la suite.

Votre ado est dans une période très particulière de la vie, il découvre l’autonomie et  aimerait souvent en avoir plus.

Il peut être intéressant de comprendre pourquoi il n’arrive pas à dire ce qu’il veut clairement ?

  • A-t-il peur de quelque chose ?
  • Comment communiquez vous, vous même avec lui ?
  • Usez vous de stratégies ?

Dans ce cas, en modifiant vous-même votre mode de communication et en adoptant un discours plus direct, vous pouvez peut-être donner l’exemple.

Vous devez vraiment le mettre en confiance. Mes ados m’ont souvent dit car ce serait sans doute un mensonge de ma part, mais ils m’ont souvent dit la vérité et pourquoi ?

Eh bien, il savait que je ne réagirai pas au quart de tour. Chez nous, pas de jugements, pas de critiques mais plutôt une réflexion sur le comment résoudre le problème au mieux.

4ème étape : Reconnaître la manipulation

Apprenez à reconnaître un comportement manipulateur pour ne pas vous laisser prendre au piège.

Instinctivement, dans le cadre de leur survie, les enfants utilisent des techniques pour obtenir ce qu’ils veulent et éviter ce qu’ils ne veulent pas.

Ces tactiques fonctionnent lorsqu’elles déclenchent une réaction en nous.

Par exemple, votre ado peut essayer de vous faire du chantage émotionnel en se montrant triste jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut.

Donc le premier conseil que je peux vous donner c’est :

D’être vraiment attentif à vos déclencheurs. J’en parle un peu plus bas.

Je sais que nous voulons toujours que nos ados soient heureux dans la vie de tous les jours.

Mais notre rôle de parent n’est pas de le rendre heureux au quotidien.

Notre rôle de parent d’ado est de le préparer à devenir un adulte autonome, responsable, et prêt à affronter la vie quoi qu’il arrive, les bonnes comme les mauvaises choses.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à poser des questions.

Voire à le tester pour voir s’il vous dit la vérité.

Questionnez-le sur le sens, reformulez pour l’obliger à préciser.

Si vous suspectez une manipulation ou un mensonge, essayez de clarifier les choses.

Il est en effet plus gênant de ne pas parvenir à vous rendre compte de la manipulation.

Votre ado pourrait alors s’imaginer qu’il s’agit d’un comportement à reproduire puisqu’il fonctionne.

Il risque ainsi de dégrader ses relations avec d’autres personnes.

Quand vous êtes sûr d’être face à un comportement manipulateur, trouver la bonne attitude.

Ne minimisez pas, mais ne dramatisez pas non plus.

Il est important de montrer avec calme, que vous n’êtes pas dupes. 

Demandez lui de faire autrement. Dites lui que qu’il se s’aide pas en essayant de trouver de fausses excuses et que les vérités sortent toujours un moment ou un autre.

5ème étape : Connaître ses déclencheurs émotionnels

Les déclencheurs émotionnels sont des comportements qui vous contrarient et vous font réagir.

Il peut s’agir :

  • D’un certain regard
  • D’une attitude (colère, stress, anxiété)
  • De certaines actions
  • Le ton de voix qui change,

Les comportements manipulateurs peuvent donc vous déclencher des émotions.

Si vous vous y préparez en connaissant vos propres déclencheurs, vous aurez moins de chance d’être manipulé.

Si vous avez un fort besoin de reconnaissance de la part de votre ado, le fait de l’entendre crier « Je te déteste » peut vous déclencher des émotions.

N’importe quel parent voudrait changer cette situation et la paix avec son ado.

Donc instinctivement, nous lui donneront tort pour qu’il ne soit pas méchant avec nous.

C’est pour cela que c’est important de reconnaître ses déclencheurs émotionnels.

Cela vous aidera à vous préparer et à ne pas laisser votre ado vous manipuler, lui céder quelque chose etc…

Chose à faire : Prenez une feuille et un stylo et lister tous vos déclencheurs émotionnels. En les écrivant vous préparez ainsi votre cerveau à connaître vos déclencheurs émotionnels.

Et lorsque la situation se produit, essayer de vous observer.

Pour ma part, j’imaginais un œil qui m’observait.

Cet œil analyse la situation et mes réactions et bien souvent, et bien souvent, après avoir pris du recul et rembobiner la scène comme dans un film, je me trouvais bête, stupide. Je me disais : « Mais comment as-tu pu réagir ainsi… »

Puis je me refais le film avec une alternative, un autre scénario et là, ça va beaucoup mieux. Je suis posé, je parle calmement, le regard que je porte à mon ado est bienveillant.

En vous analysant, vous saurez comment réagir face à n’importe quelle situation.

Neurones miroirs

Si vous sentez que la discussion s’enlise, n’oubliez pas que l’essentiel est de rester calme.

Ne refusez pas les échanges, mais faites un pas de côté pour décaler la conversation dans le temps.

Vous pourrez faire retomber la pression et prendre le temps de réfléchir à vos options.

Apprenez à accepter sa colère, ce qui les aidera à accepter la leur.

En gérant votre propre calme, vous permettrez à vos ados d’apprendre à gérer leur propre vie et à mieux répondre à leurs besoins.

Voir l’article : Tout comprendre sur les neurones miroirs en moins de 3 minutes

6ème étape : Apprendre à se positionner fermement

« Je te déteste » ou « Tu t’en fous de moi » ou « Ce n’est pas juste ! ».

Ça vous parle ?

Une chose importante à retenir face à ces déclarations.

Ne les prenez pas à cœur.

Répondez par :

« Je sais que tu es en colère contre moi, mais tu dois ranger tes affaires maintenant ».

Ou « Je sais que tu ne trouves pas ça juste, mais tu dois aller te coucher quand je te le dis ».

Certains ados joueront les victimes et diront des choses comme :

« Les parents de tous mes potes les laissent sortir après 23 heures ».

Ne vous faites pas avoir par cette technique.

Il faut distinguer le facteur émotionnel que votre ado essaie d’obtenir.

Écoutez ses réactions sur le fait d’être « le seul », mais restez ferme sur l’heure du couvre-feu.

Conseil : Il est utile de dresser une liste de tous les comportements et mots différents que votre ado fait et dit dans le but de vous déstabiliser.

Comme la prochaine fois, vous saurez si ce qu’il dit est sincère ou non, ou si il essaye de vous manipuler.

Si les comportements manipulateurs se répètent, vous devrez parvenir à vous imposer, fermement parfois, mais toujours sans agressivité.

Lorsque vous prenez une décision, il est important d’être cohérent et de vous y tenir.  

Prenez le temps de bien réfléchir avant de dire non, mais quand vous faites ce choix, il faut ensuite tenir !

Combien de fois, j’ai vu des parents prendre une décision puis revenir en arrière car c’était trop dur pour eux. J’appelle cela l’effet tango mais le problème c’est que c’est l’ado qui dirige la danse…

Expliquez les conséquences, partagez le raisonnement qui vous a conduit à cette décision, au besoin.

Et oui !

Les comportements manipulateurs sont conçus pour vous déstabiliser et vous faire douter de vous.

En tant que parent, le fait de connaître vos propres principes vous aidera lorsque vos ados utiliseront des moyens ingénieux de vous faire douter de vous et de vous déconcentrer.

Accrochez-vous à vous-même en vous accrochant à vos principes parentaux.

Veillez à ne pas vous laisser guider par les émotions de vos ados.

Écoutez leurs sentiments pour qu’ils sachent que vous vous souciez d’eux, mais tenez-vous en aux règles que vous avez établies.

Il est généralement préférable pour vos ados d’être guidés par vos principes bien pensés que de veiller à ce que tout le monde se sente bien.

« Mais j’ai peur qu’il ne m’aime plus… » Il faut accepter d’être détester pendant un moment mais dites vous que c’est pour son bien.

Conseil : Dressez une liste de vos principes fondamentaux et lisez-les lorsque vous avez l’impression de perdre pied. Par exemple : « Mon ado ne sortira pas le soir durant la semaine »

Conclusion : Ado menteuse et manipulatrice

Si vous avez une ado menteuse et manipulatrice, ne cédez pas aux manipulations de vos ados pour vous sentir plus calme.

Le mensonge peut être un comportement très difficile à gérer.

Toutefois , gardez en tête que votre ado a de bonnes intentions.

Croyez en lui.

Les ados sont en cours de développement. Ils apprennent avec différentes façons, la manière de gérer leur vie, mais ils ne sont pas mauvais ou malveillants pour autant.

Leurs vrais intentions ne sont pas de nous « embobiner » ou de nous rendre la vie misérable.

Cependant, si nous croyons que c’est leur intention, nous les verrons de cette façon.

Croire en nos enfants les aidera à se voir avec toute la gentillesse qui est en eux et avec toutes leurs meilleures intentions.