Sélectionner une page

Ado agressif verbalement ?

Être parent d’un adolescent n’est pas une chose simple. Bien des parents se sentent en difficulté face au comportement de leur enfant à l’adolescence. C’est une étape durant laquelle les enfants vivent de grands changements. Beaucoup d’entre eux passent par une période de conflit avec leur entourage plus ou moins longue, plus ou moins grave. Ces difficultés traduisent le mal être vécu par l’adolescent et prennent bien souvent la forme de paroles agressives.

Cependant, entre de l’insolence, des cris, des paroles irrespectueuses ou méprisantes et de la violence verbale plus grave comme des insultes ou pire des menaces, la façon de le gérer et de retrouver une communication plus sereine vont varier. Et de la même façon, entre un comportement apparu de façon subite, une dégradation progressive des échanges en famille ou encore face à une escalade importante de la gravité de cette agressivité, les solutions à envisager ne sont pas les mêmes.

Dans cet article nous allons voir ensemble les principales causes de l’agressivité verbale d’un adolescent et détailler les pistes à creuser pour faire face à cette situation au mieux.

Ado agressif verbalement

Identifier les causes possibles

La première étape est la compréhension de ce qui se joue pour pouvoir trouver ensuite des solutions adaptées. D’où vient cette violence ? Est-ce la faute des médias, des réseaux sociaux, de la société dans son ensemble, de l’école ou d’éventuelles mauvaises fréquentations ? De nombreux parents se demandent également s’ils n’ont pas commis des erreurs d’éducation dans l’enfance et si finalement ce n’est pas de leur faute.

Ce n’est pas toujours simple d’identifier ce qui se joue. Au-delà d’une phase assez classique à l’adolescence, du besoin d’imposer ses idées et de rejet de l’autorité, l’agressivité verbale chez un adolescent peut avoir de multiples causes.

La première question à se poser concerne le vécu actuel de l’adolescent. Est-ce qu’il traverse une situation difficile : divorce ou maladie dans la famille, conflit avec ses amis à l’école ?

L’agressivité verbale chez un adolescent, comme toute manifestation de violence, est un indicateur de mal être et de malaise profond. Il peut se sentir incompris et avoir un sentiment de rejet ou d’abandon. L’adolescent a alors une attitude provocatrice, mais il recherche simplement de l’attention, d’une façon inconsciente et maladroite. Il a alors surtout besoin d’être rassuré.

La question de la communication et des relations entre adolescents est aussi à interroger. Qu’il s’agisse de la reproduction de situations de violences verbales subies à l’école ou dans ses activités parascolaires, ou de ses premières histoires d’amour, les relations aux autres connaissent des hauts et des bas et peuvent être vécues dans la souffrance.   

Parfois, c’est dans votre relation avec lui qu’il faut chercher la source du problème.  Si vous êtes vous-même dans une phase délicate de votre vie (des problèmes professionnels, de santé ou de couple), votre enfant peut s’inquiéter pour vous et ne sachant pas l’exprimer, le manifester par de l’agressivité.

Il peut aussi avoir peur de vous décevoir. Est-ce qu’en voulant l’aider à grandir, à se construire un bel avenir, vous ne lui mettez pas une pression trop importante sans le vouloir ?

Parfois, c’est une phase transitoire liée principalement au bouleversement hormonal. L’augmentation de la production d’hormone à la puberté exacerbe les émotions et certaines augmentent l’agressivité et les réactions vives. Nous savons aujourd’hui que l’augmentation ou la diminution de certaines hormones peut être mise en cause dans des comportements violents et même dans certains passages à l’acte.

En outre, la science a prouvé que le système limbique joue un rôle clé dans la gestion des émotions. Or, l’adolescence est une phase de restructuration importante du cerveau, tant d’un point de vue physique que psychologique.

Dans cette logique, il peut être pertinent de creuser aussi du côté des causes plus physiques :

  • Est-ce qu’il a un sommeil de bonne qualité, en durée suffisante ? La fatigue peut créer de l’agressivité.
  • Est-il soumis à trop de stress ? L’école et particulièrement le collège et le lycée peuvent représenter une pression importante pour les élèves.
  • Fait-il des repas corrects ? Les excès de sucre peuvent provoquer de l’excitation et des tensions chez certains enfants. 
  • Est-ce qu’il pratique une activité sportive ?

Les pistes à creuser pour trouver des solutions

En préalable, il est important de rappeler que toute violence y compris verbale est inacceptable.

Le premier point sur lequel il est utile de réfléchir concerne votre attitude face à cette agressivité verbale. Il est important de montrer l’exemple et donc de réussir à gérer vos propres émotions. Identifiez les sentiments que provoque l’attitude de votre adolescent chez vous : culpabilité, honte, colère, peur ? Parvenez-vous à rester calme ou montez-vous le ton ? Quel souvenir ou quelle blessure cela touche ?

Cette violence verbale et les conflits induits peuvent aussi créer des difficultés dans le couple si chacun n’a pas la même façon de réagir et de voir les choses. Il est important de se mettre d’accord pour réussir à agir ensemble, tenir le même discours et poser des limites communes et ce, idéalement même en cas de séparation.

L’enjeu est de rester calme en toute circonstance, quitte à s’éloigner physiquement le temps de gérer l’énervement que cela provoque chez vous également.

Privilégier le dialogue et la patience, ne pas exacerber les conflits ne veut pas dire être laxiste et laisser faire. Il est utile d’ignorer les provocations, en étant ferme mais calme. Et surtout, ne pas attiser les conflits ne veut pas dire les fuir !

Il faut essayer de s’en tenir à des phrases courtes, claires mais assez directives. Les menaces et les sanctions sont inutiles et contre productives, mieux vaut écouter tout en réaffirmant les limites. Préférez la réparation à la punition. Celle-ci risque d’attiser encore plus le sentiment d’être incompris chez votre adolescent. Trouver un moyen de lui permettre de réparer peut au contraire l’aider à prendre conscience des conséquences de ses actes.

Après la crise, il est parfois utile de lui répéter ce qu’il a dit. Cela peut l’aider à prendre conscience de la violence de ses paroles, car il n’est pas rare qu’un adolescent ne se rende pas compte de la gravité de ses mots sous le coup de la colère.

S’il fuit dans sa chambre, ne le suivez pas, laissez redescendre la pression. Il est plus productif de discuter plus tard au calme, après la crise. La colère est une très mauvaise conseillère.

Réfléchissez également à tout ce que vous pouvez mettre en place pour l’aider à améliorer son hygiène de vie. Les effets de quelques changements sur cet aspect de la vie d’un adolescent peuvent être spectaculaires sur son comportement.

Le sommeil est essentiel, assurez-vous qu’il dort suffisamment. N’hésitez pas à mettre une limite au-delà de laquelle le téléphone doit être rangé dans le salon et limitez les écrans avant de dormir. Pour faire accepter ces règles tout en respectant son besoin de liberté, il peut être intéressant de définir des plages horaires pendant lesquelles il a accès sans limite à son téléphone ou son ordinateur.

Proposer la pratique d’un sport peut faire du bien si votre enfant est plutôt inactif. De façon générale, il vaut mieux favoriser des sports prônant la maîtrise de soi, plutôt que des performances à tout prix. Certaines pratiques peuvent en effet aggraver les choses. La compétition peut générer du stress, voire le recours aux rapports de force et à des intimidations. Pour un adolescent déjà débordé par son agressivité, il est plus adapté de se tourner vers des pratiques “plaisir”.

Regardez aussi du côté de l’alimentation. Manger de façon équilibrée tout en sachant se faire plaisir est important à tous les âges de la vie, mais particulièrement à l’adolescence.

Pour aller plus loin

Si vous avez épuisé toutes ces solutions pour gérer un ado agressif verbalement sans résultat probant, n’hésitez pas à vous tourner vers mon accompagnement « Adolescent Difficile« . Cet accompagnement est un programme concret pour aider votre adolescent difficile et améliorer la relation entre vous et trouver le bonheur familial.

Pour rejoindre le programme Adolescent Difficile, cliquez-ici : https://www.gerermonado.fr/ados-difficiles